Mieux trier

Les bonnes pratiques du tri

Composter vos déchets organiques

Les déchets organiques représentent plus de 30% du volume de nos poubelles. Le compostage est une solution astucieuse pour diminuer les ordures ménagères et améliorer la gestion des déchets organiques. Plusieurs options existent selon votre mode d’habitat.

Composter permet de réduire la quantité d’ordures ménagères, optimiser les dépenses liées à la collecte et au traitement et diminuer l’impact environnemental de notre quotidien. Le compost obtenu constitue un engrais naturel, gratuit et d’excellente qualité pour améliorer la fertilité de votre jardin.

Individuel ou collectif, le compostage est simple à mettre en place. Il vous suffit de mettre vos restes de cuisine (épluchures, coquilles d’œufs, marc de café…), vos déchets de maisons (sopalin, papiers journaux non illustrés…) et vos déchets de jardin de petites tailles (feuilles, fleurs, gazon…) dans un bac de compostage au fond du jardin de votre maison individuelle ou de votre résidence.

L’entretien d’un compost est simple mais doit être régulier :

  • veiller à ce que l’humidité soit maintenue,
  • diversifier les apports pour assurer l’équilibre sec/humide,
  • brasser l’ensemble pour réoxygéner le contenu et éviter les mauvaises odeurs.
En savoir +
Bien gérer les déchets toxiques

Peintures, colles, diluants, acides, ampoules, radiographies, piles, aérosols… la déchèterie est spécialement équipée pour les prendre en charge.

Ces produits présentent un risque important pour l’environnement ainsi que pour le personnel de collecte et de traitement et nécessitent une attention particulière en fin de vie. Ne les jetez pas dans votre poubelle d’ordures ménagères. Vous pouvez les apporter à la déchèterie la plus proche de chez vous ou profiter gratuitement du service de proximité Relais Tri Mobile.

NB : L’accès et le dépôt en déchèterie sont gratuits pour les particuliers dans la limite de 3 tonnes/an/foyer.

En savoir + sur le Relais Tri Mobile

 

Trouver la déchèterie la plus proche
Trier les déchets de santé

La majorité des déchets liés aux soins de santé est comparable aux ordures ménagères et ne peut pas être triée. 15% d’entre eux en revanche sont considérés comme dangereux pour l’homme et l’environnement et nécessitent une attention particulière en fin de vie.

Les médicaments non utilisés doivent être rapportés en pharmacie. Les emballages cartonnés ainsi que les plaquettes vides en aluminium sont recyclables dans votre poubelle jaune.

Les Déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI) quant à eux sont des déchets dangereux: seringues, aiguilles à stylos, cathéters pré-montés… Ils ne doivent surtout pas être éliminés comme des ordures ménagères classiques.

Pour les patients en traitement auto-administré, ces déchets doivent être jetés dans des collecteurs spécifiques appelés aussi « boîtes jaunes » individuels. Vous pouvez vous procurer gratuitement ces boîtes auprès de votre pharmacie habituelle. C’est là également que vous devez la rapporter pleine ou une fois vos soins terminés. Ces boîtes permettent de stocker puis d’éliminer en toute sécurité les déchets de soins. On estime à 1500 par an le nombre d’agents subissant des piqûres accidentelles sur les chaînes de tri…

NB : Votre boîte à DASRI ne sera en aucun cas acceptée en déchèterie sur le territoire Cannes Lérins.

Réutiliser les déchets de jardin

Les jardins produisent toutes sortes de déchets verts : feuilles mortes, tontes de pelouse, tailles de haies, branchages… Plutôt que de les mettre à la poubelle, vous pouvez les réutiliser directement dans votre jardin avec un composteur ou en paillage.

Pour simplifier votre démarche, l’Agglomération Cannes Lérins vous propose une solution de broyage des déchets verts directement à domicile avec le service « Broyez du vert ! ». En gardant le broyat chez vous, vous évitez les déplacements à la déchèterie et réduisez la quantité de déchets à traiter. Le broyat peut être utilisé en paillage naturel. Déposé aux pieds des plantes, il protège les sols fragiles, limite la prolifération des plantes invasives et l’arrosage en réduisant l’évaporation de l’eau du sol. Mélangé au compost, il apporte un équilibre sec/humide et limite les mauvaises odeurs. Sinon, vous pouvez aussi les amener à la déchèterie où ils serviront à faire du compost à plus grande échelle.

L’accès et le dépôt en déchèterie sont gratuits pour les particuliers dans la limite de 3 tonnes/an/foyer.

 

En savoir +
Donner ses bouchons

Sur son territoire, l’Agglomération Cannes Lérins est partenaire de France Cancer. L’association récupère les bouchons en liège et les bouchons synthétiques.

Une fois récupérés, les bouchons sont revendus à des recycleurs partenaires. L’argent ainsi collecté permet à l’association de financer les travaux de recherche de l’INSERM Nice et du CNRS Sophia-Antipolis. Les bouchons en liège sont broyés pour être transformés en panneaux d’isolation acoustique et thermique pour les bâtiments, les revêtements de sols et de murs. Les bouchons synthétiques sont recyclés en fibre textile dans l’industrie plastique.

Rendez-vous sur le site internet de France Cancer pour retrouver tous les points de collecte

 

Plus d’infos
Penser aux bornes à vêtements
Borne-vêtements

Même usés ou déchirés, les vieux vêtements peuvent servir. Pour faciliter votre démarche de recyclage, l’Agglomération, en partenariat avec l’éco-organisme Re_fashion, met à votre disposition un maillage de 75 bornes de collecte du textile sur l’ensemble de son territoire.

Tous les textiles usagés peuvent être rapportés pour être valorisés, quel que soit leur état :

  • Les vêtements, sous-vêtements et accessoires
  • Les chaussures, hors chaussures techniques (rollers, chaussures de ski…)
  • Le linge de maison

Vos articles doivent être déposés propressecs et dans un sac bien fermé. Les chaussures doivent être attachées par paire.

Les déchets textiles collectés sont ainsi triés, réutilisés ou recyclés selon leur état. 97% des textiles collectés sont recyclés :

  • Environ 60 % des vêtements sont revendus soit directement dans des boutiques solidaires du département ou en France ;
  • Environ 22 % sont recyclés en chiffons d’essuyage ;
  • 15% constitués des matières laineuses naturelles ou synthétiques sont destinés à l’effilochage pour la production de feutrine ou à la filature pour les matières naturelles ;
  • Les 3 % de refus sont valorisés en Combustible Solide de récupération.

Retrouvez tous les points d’apport volontaires de textile sur le site de Re_fashion